style gestion des conflits maître d'hotel

Gestion des conflits : parmi 5 styles, trouvez le vôtre !

Se connaître, c’est savoir se remettre en question. Et quelle plus belle preuve d’intelligence que d’être capable de ne pas retomber dans les travers que l’on se connaît ? En matière degestion des conflits, cela signifie vous soustraire à un modèle pavlovien qui impliquerait, de votre part, des réactions identiques dans toutes les situations de conflit. Identifier votre style dans la gestion des conflits, c’est vous permettre d’en changer au profit de réactions parfois mieux appropriées. Une attitude qui pourrait bien vous éviter un inutile épuisement professionnel.

Un billet, donc, pour vous permettre de vous reconnaître afin de mieux vous échapper de vos habitudes… et échapper, par la même occasion, à un burn-out potentiel. Parmi 5 styles de gestion de conflit, nous vous proposons de trouver le vôtre !

Gestion des conflits : le style Compétition

La gestion des conflits relève de la lutte de pouvoir : vous souhaitez à tout prix gagner, quitte à utiliser des arguments que vous auriez peut-être dû laisser au placard. L’ambiance  est à l’autorité, non à la coopération : ce sont vos propres intérêts qui priment.

  • Avantages :
    – La démarche est claire, les résultats rapides.
    – Vos priorités et celles, le cas échéant, de votre service, sont respectées, au moins dans l’immédiat.
  • Inconvénient :
    – Les relations avec l’autre partie risquent de ne pas être au beau fixe dans les semaines qui suivent. Les rancœurs sont alimentées avec brio !

Gestion des conflits: le style Collaboration

Vous cherchez une solution capable de satisfaire simultanément les 2 parties, quitte à passer beaucoup de temps à approfondir, pour mieux le traiter, le problème. Chacun s’exprime, explique son point de vue, ce qu’il a à gagner et à perdre pour chaque option potentiellement retenue. Attention : ce style se distingue du compromis.

  • Avantages :
    – Les décisions, de qualité, sont respectées.
    – Il en résulte un haut niveau de confiance, qui permet en outre d’améliorer la communication au quotidien.
    – Chaque partie est mise en mesure de défendre ses intérêts.
  • Inconvénients :
    – Style coûteux en temps et en énergie.
    – Si les enjeux sont trop importants, ou s’il n’y a pas grand-chose à négocier, il est inadapté.

Gestion des conflits: le style Compromis

Vous privilégiez les concessions, sans forcément explorer toutes les solutions possibles, de manière à trouver une solution du juste milieu. Celle-ci doit simplement être acceptée par les 2 parties.

  • Avantages :
    – Peu coûteux en temps, ce style est notamment utile en cas d’urgence ! A préconiser, aussi, lorsque les enjeux sont peu importants, ou quand les parties en présence ont des pouvoirs équivalents.
    – Il instaure un esprit de communication, de respect mutuel et de conciliation.
  • Inconvénients :
    – Les solutions trouvées sont généralement peu créatives.
    – On observe l’instauration de relations de marchandage.
    – En tant que manager, vous risquez d’être accusé de manque de poigne !

Gestion des conflits: le style Évitement

Vous avez tendance à ne pas entrer dans les conflits. Mettez-vous les problèmes de côté pour mieux les traiter plus tard… ou pour vous protéger personnellement ? La question est d’importance.  La réponse encore plus !

  • Avantages :
    – Permet de prendre du recul sur la situation, de recueillir plus d’informations et, parfois, de laisser la situation se détendre.
    – Style tout à fait indiqué si vous savez ne pas avoir de prise sur la situation ou lorsque les bénéfices à retirer du conflit sont peu intéressants au regard des risques encourus.
  • Inconvénients :
    – Le problème n’est pas résolu (à moins que vous ne vous y recolliez plus tard).
    – Vous risquez d’apparaître comme un manager qui fuit volontairement les conflits plutôt que de chercher à les régler.

Gestion des conflits: le style Accommodation

Vous avez tendance à privilégiez les intérêts des autres sur les vôtres. Générosité ou sacrifice ?  Dans le second cas, fuyez bien vite ce style : à force de vous soumettre sans le souhaiter, vous pourriez bien foncer vers l’épuisement professionnel.

  • Avantage  :
    – Ce style calme, rassure, montre votre bonne volonté…
  • Inconvénients :
    – A l’adopter trop souvent, vous passerez vite pour une « bonne poire ». Joli programme.
    – Le conflit n’est pas réellement traité, finalement.

Source : http://sosburnout.fr

Enhanced by Zemanta

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.